écrit par Brigitte & JJ Rolland - © photos Brigitte Lachaud le 4 mai 2020 1 Commentaire
Dans une allocution télévisée, le prince Albert II de Monaco a prix la parole depuis le Palais princier, pour s’adresser à la Principauté, afin d’engager le processus de déconfinement dès ce 4 mai 2020, étape par étape.
L’exercice est rare. Il se compte sur les doigts d’une main depuis le début de son règne.
L’allocution enregistrée dans l’après-midi était l’écho de celle du 17 mars, où le souverain annonçait le confinement du pays en raison de la pandémie du Covid-19.

“Notre mode de vie est, depuis cette date, considérablement bouleversé pour faire face à l’une des plus graves crises sanitaires de l’histoire du monde. Elle nous impose des efforts importants car elle entrave nos libertés fondamentales. Je tiens à remercier chacune et chacun d’entre vous pour le respect des règles strictes de confinement mises en place depuis six semaines. Cette discipline collective a permis de contenir la progression de cette pandémie sur notre territoire. Nous devons cependant déplorer quatre décès depuis le début de l’épidémie, dont celui d’un résident de la Principauté. Aux familles, je tiens à dire que nous sommes à leurs côtés dans ces moments douloureux.”

“Le retour à la vie d’avant sera long, contraignant, difficile”.

Malgré tout, le discours du prince Albert II, avait pour objectif de confirmer qu’à la date du lundi 4 mai, à partir de 6 heures, la Principauté sortira de ce confinement strict, en respectant des étapes, et de nouvelles règles.

“Si l’épidémie semble sous contrôle en Principauté, elle est cependant toujours très présente. Nous allons devoir apprendre à vivre avec ce virus, car il n’y a encore ni remède éprouvé, ni vaccin. Le retour à une vie d’avant le Covid-19 sera long, contraignant, difficile. Il nécessitera de procéder graduellement, par étapes et sous conditions”, a souligné le souverain.

“En concertation avec la communauté scientifique et médicale, nous nous assurerons en permanence que la circulation du virus reste sous maîtrise et que notre santé sera préservée. Le gouvernement agira avec pragmatisme et prudence. Comme ce fut le cas pour le confinement. J’attends de tous une coopération et le respect des conditions imposées lors de chacune des phases de cette levée de confinement, car toute détérioration de la situation sanitaire pourra retarder ce retour à une vie presque normale.”

Trois étapes

Ce mardi, les modalités d’un plan en trois étapes programmées dans les semaines à venir, “afin de permettre la remise en marche de notre société dans toutes ses composantes”.

Les dernières semaines déjà, les premières décisions ont permis de soutenir les activités du pays en souffrance. Le prince l’a d’ailleurs rappelé.

“Au plan économique, je mesure les grandes difficultés auxquelles sont confrontés tous les acteurs économiques, quelle que soit leur taille. C’est la raison pour laquelle mon gouvernement a pris, sous mon autorité, des dispositions sans précédent pour soutenir notre tissu économique et social. Des mesures d’accompagnement et de soutien ont déjà été mises en œuvre en faveur des entrepreneurs, des salariés des secteurs public et privé. D’autres sont en cours d’examen. J’ai demandé à mon gouvernement de poursuivre le dialogue et la concertation avec les différents acteurs économiques.”

“Le défi qui nous attend est immense”

Désormais, il va falloir écrire la suite.

“Je fais confiance à chacune et à chacun d’entre vous pour jouer pleinement le rôle qui est le sien afin de participer activement à la lutte contre l’épidémie et à la relance de notre économie. Il s’agit de notre santé, de nos emplois, de notre avenir et de celui de nos enfants. Le défi qui nous attend est immense. Il nous faudra du temps, de la patience et de la rigueur. J’ai confiance en vous, en nos capacités d’adaptation à toutes ces contraintes, en nos moyens et en la solidité de notre modèle. Nous surmonterons ensemble cette épreuve qui nous rendra, j’en suis certain, plus forts encore. Restons unis, confiants, et plus que jamais solidaires.”

“Le masque constitue une barrière essentielle”

Dans son allocution télévisée, le souverain a précisé que parmi les mesures de déconfinement qui vont être annoncées par le gouvernement, il y aura “la très forte recommandation” du port du masque dans l’espace public.

Une très forte recommandation, mais pas une obligation, couplée au fait qu’hier le gouvernement a autorisé les petites, moyennes et grandes surfaces de la Principauté, à vendre des masques fournis par les filières d’approvisionnement de l’État.

“Avec le lavage très régulier des mains, le masque constitue l’une des barrières essentielles de protection individuelle et collective. C’est pour cette raison notamment que le gouvernement, avec l’aide de la mairie, distribue en ce moment des masques à l’ensemble des résidents de la Principauté”, rappelle le prince.

“Certains de ces masques sont fabriqués dans notre pays grâce à la mobilisation d’entreprises monégasques et de leur personnel. Par ailleurs, d’autres sociétés locales ont aussi modifié leurs productions habituelles pour se concentrer sur la fabrication de gel hydroalcoolique. Preuve s’il en est que nous pouvons être fiers de cet engagement national dans le sens de l’intérêt général.”

Une salve de mercis

Le souverain a pris un moment pour exprimer sa gratitude aux professionnels actifs au cours de cette crise.

“Je veux rendre hommage et remercier, au nom de la population et en mon nom, les personnels de santé, les bénévoles des différentes associations, et plus particulièrement la Croix-Rouge, et autres organisations caritatives, les pharmaciens, la Force publique, les services sociaux de la mairie, qui ont été et sont toujours au chevet des personnes fragilisées par l’épidémie”, souligne-t-il.

“J’associe à ces remerciements les personnels des dizaines de métiers qui ont assuré la continuité de notre vie quotidienne. Que ce soit dans le domaine de l’alimentation ou de l’entretien des voiries, dans les missions de sécurité et d’urgence ou dans un rôle d’accompagnement de nos entreprises et de leurs salariés.”

Et le souverain a aussi salué “la diligence des élus du Conseil national qui ont voté dans des délais très courts plusieurs lois dont celle d’un budget rectificatif permettant la concrétisation de l’action de mon gouvernement”.

“Nous surmonterons ensemble cette épreuve qui nous rendra, j’en suis certain, plus forts encore. Restons unis, confiants, et plus que jamais solidaires “.

Translate »
error: Contenu Protégé !!!
%d blogueurs aiment cette page :