écrit par Brigitte & JJ Rolland - © photos Brigitte Lachaud le 23 février 2016 0 Commentaire

Sa majesté carnaval  » Roi des Médias » est entrée dans sa bonne ville de Nice (06) Alpes-Maritimes, ce 13 février 2016. Pendant 15 jours, la ville va vivre au rythme de la fête, avec 400 000 visiteurs attendus.

Un micro et un crayon en guise de sceptre. Le Carnaval de Nice, un des plus grands Carnavals du monde, après ceux de Rio de Janeiro et de Veniseva durer jusqu’au 28 février. 

Il est cette année le droit à la liberté d’expression.

Sur la place Masséna, lieu emblématique du Carnaval, le Corso carnavalesque où 16 chars allégoriques, de 12 m de long sur 3 de large et 8 à 17 m de haut, défilent tout autour du jardin Albert 1er,  

accompagnés d’éléments d’animation, d’arts de rue ou de groupes musicaux internationaux. Les animations visuelles sont diffusées sur de grands écrans.

Ce premier corso nocturne démarre avec des mesures de sécurité renforcées, notamment au niveau des effectifs de police et militaire.

Des détecteurs de métaux et des palpations, ont été mis en place dés l’entrée. En plus, une centaine de caméras ont été installées, avec un dispositif rassurant pour le public venus très nombreux dans les tribunes, pour cette première sortie du roi particulièrement appréciée.

La Reine des médias, placée sous l’influence de l’omniprésente presse people. Le moindre geste est épié et source de commentaire.

Les 3 chars de tête sont le Roi, la Reine et Carnavalon, leur fils. 

Né à l’ère d’internet, bercé par les réseaux sociaux, il ne voit la vie que par écrans interposés.

Les Messagers. Quand les messages et la communication médiatique changent la face du monde, de Moïse au printemps arabe.

Li Ficanasseria de Mado. Toujours là, LE média niçois par excellence,  le plus efficace : radio fenêtre.

Melle Anticyclone. Toujours aussi populaire, elle reste l’icone absolue du petit écran.

Média Thor. Rien pour qui, rien n’arrête la course au scoop, au buzz et autre exclusivités.

Les Trois singes pour lesquels il faut tout dire, tout voir, tout écouter.

Le Piège– Faire ou défaire une carrière, la loupe impitoyable des médias.

Money Maker suggère que le petit écran est devenu une arme de consommation massive.

Web Monster, symbole de l’étau qui se resserre sur la presse papier. 

Le Piège Faire ou défaire une carrière, la loupe impitoyable des médias.

Lou Sourgentin représente des médias niçois qui résistent à l’adversité…

D’autres encore s’interrogent sur ce qu’elle sera demain…

Anonymous Ship nous mène en bateau avec ses chevaliers digitaux corsaires ou pirates.

Brûler le Roi, bien sûr, c’est la tradition… Mais, si pour une fois, on y dérogeait ? Un monarque qui souligne le droit à la liberté d’expression, c’est assez rare pour qu’on lui accorde la grâce, non ?

carnaval_de_nice_2016

 

Semaine du 22 au 28 Février Mardi 23 février : 21h00 Corso Carnavalesque Illuminé 26€ en tribune /11€ en promenoir Mercredi 25 février : 14h30 Bataille de Fleurs 26€ en tribune /11€ en promenoir Vendredi 26 : 12h30 Déjeuner sur la Grande Roue « Vira la Roda » Samedi 27 février : – 14h30 Bataille de Fleurs 26€ en tribune /11€ en promenoir – 21h00 Corso Carnavalesque Illuminé 26€ en tribune /11€ en promenoir Dimanche 28 février : – 11h00 Grand bain du Carnaval – 11h00 Socca Party – Jardin Albert 1er – 21h00 Festivités de Clôture (Incinération du Roi et du feu d’artifice) Accès gratuit 

Du 13 au 28 février. www.nicecarnaval.com


Translate »
error: Contenu Protégé !!!