écrit par Brigitte & JJ Rolland - © photos Brigitte Lachaud le 29 juin 2016 0 Commentaire

A Saint-Paul-de-Vence, mille barils de pétrole empilés, forment un mastaba, un édifice quadrangulaire né il y a 7.000 ans en Mésopotamie, à l’origine monument funéraire égyptien, écrasant la cour de la Fondation Maeght, habituellement peuplée de silhouettes de Giacometti: Christo, 80 ans, a investi ce temple de l’art de la Côte d’Azur avec une gourmandise juvénile, en hommage aux couleurs de Miró, vibrant et coloré, à la nature et à l’architecture.

Esprit unique de l’œuvre, projet que Christo et sa femme Jeanne-Claude avaient imaginé en 1967.  Et pour Christo, l’aboutissement d’un rêve imaginé il y a près de cinquante ans avec son épouse, aujourd’hui disparue. Structure gigantesque (9m de haut sur 17m de long et 9m de large),

avec l’œuvre Wall of Oil Barrels, dans différents environnements urbains, jusqu’au Mastaba monumental dans le désert d’Abu Dhabi.

S’il ne commente pas directement cette oeuvre éphémère visible jusqu’à fin novembre, l’artiste semble heureux de déambuler dans l’exposition peuplée de ses croquis et maquettes de projets, déclinant depuis un demi-siècle le baril comme unité de construction. Il dialoguera avec l’architecture de Sert, comme avec la beauté du ciel et des pins, ou la course de la lumière. Cette « installation événement » proposera une expérience unique…

Dans le cadre de l’exposition « Christo et Jeanne-Claude » présentée à la Fondation Maeght jusqu’au 27 novembre, une rencontre dédicace est organisée, le samedi 9 juillet à 15h, avec l’artiste Christo.

 

Exposition Christo et Jeanne-Claude 

        Du 4 juin au 27 novembre 2016
        Fondation Maeght
        623 chemin des Gardettes
        06570 Saint-Paul de Vence

Translate »
error: Contenu Protégé !!!