écrit par Brigitte & JJ Rolland - © photos Brigitte Lachaud le 24 septembre 2020 0 Commentaire

Chanteuse iconique, muse parisienne, comédienne, Juliette Gréco est décédée ce mercredi 23 septembre 2020 à l’âge de 93 ans. En 2016, elle avait perdu sa fille unique, Laurence. Un drame dont elle a mis plusieurs années à parler.

Juliette Gréco s’est éteinte ce mercredi 23 septembre 2020 entourée des siens dans sa tant aimée maison de Ramatuelle. Sa vie fut hors du commun, a indiqué la famille dans un texte transmis à l’AFP. Elle faisait encore rayonner la chanson française à 89 ans.” En soixante-dix ans de carrière, celle qui a collaboré avec les plus grands a connu les joies les plus pures. Ses yeux noirs ont vu défiler les grands moments de la vie intellectuelle du Paris des années 1950 et les plus grands auteurs.

À plus de 80 ans, c’est avec panache qu’elle dit Merci : elle entame une ultime tournée et, comble encore et toujours, un public multi-générationnel, se produisant dans de petites salles comme sur des scènes aussi mythiques que l’Olympia à Paris. Le 7 février 2016, Juliette Gréco fête ses 89 ans avec un concert dans la salle parisienne pleine à craquer du Théâtre de la Ville. 

Juliette Greco et sa fille

Depuis lors, elle vivait dans sa propriété de Ramatuelle dans le sud de la France. Elle a vu ainsi disparaitre son mari Gérard Jouannest, le comédien Michel Piccoli qui fut aussi son compagnon et sa fille Laurence, morte à 62 ans des suites de maladie.

Elle reste une icône de beauté, d’intelligence et de classe à la française. Une artiste au style irremplaçable et inoubliable.


Translate »
error: Contenu Protégé !!!
%d blogueurs aiment cette page :