dimanche, octobre 24, 2021
AccueilArt & CultureJOSÉPHINE BAKER DE LA CÔTE D'AZUR AU PANTHÉON

JOSÉPHINE BAKER DE LA CÔTE D’AZUR AU PANTHÉON

Joséphine Baker, l’illustre chanteuse et danseuse franco-américaine, qui repose à Monaco depuis 1975, icône d’une France fière, l’artiste meneuse de revue des Années folles, enfant misérable de l’Amérique ségrégationniste, femme noire devenue française, héroine de la Résistance et militante antiraciste, entrera au Panthéon le 30 novembre 2021, lors d’une cérémonie « musicale, populaire, festive, à l’image de sa mère« , a précisé le fils adoptif, Luis Bouillon-Baker, résidant à Menton (06) Alpes-Maritimes.

Joséphine et sa fameuse ceinture de bananes en 1927 aux Folies Bergère

Outre ses amours qui témoignaient de sa liberté, Joséphine Baker a adopté 12 enfants. Elle qui ne pouvait avoir d’enfants, décide avec son mari d’alors Jo Bouillon, chef d’orchestre, qu’elle épouse en 1947 d’en adopter une douzaine! Dans le même temps, elle acquiert une grande propriété en Dordogne, le château des Milandes. Sa  « tribu arc-en-ciel  » , comme elle l’appelle, est composée d’enfants du Japon, de Colombie, de Finlande, France, Algérie, Côte-d’Ivoire, Vénézuela, Maroc. « Sa tribu était un exemple de fraternité, » expliquait Jean-Claude, l’un des enfants en 2010, « multiraciale et multiconfessionnelle.« 

Avec ses douze enfants elle a longtemps habité la Côte d’Azur à Roquebrune-Cap-Martin (06) Alpes-Maritimes. L’actrice Brigitte Bardot lance même un appel pour aider la star du music-hall à s’en sortir : « J’estime que cette femme a eu beaucoup de courage dans sa vie et a toujours été très généreuse. En ce moment, nous ne devons pas la laisser dans cette situation ».

© Josephine Baker avec 3 de ses enfants en 1954 / Éclair Mondial/SIPA

A la fin des années 70, à 62 ans, la star du Music-hall, s’installe à Roquebrune-Cap-Martin, aidée par la princesse Grâce de Monaco, et du prince Rainier III, et va tout faire pour se relancer. Elle lui offre une propriété à Roquebrune-Cap-Martin et l’invite régulièrement en Principauté. Pour la Franco-Américaine, c’est la renaissance. Dans cette jolie villa Maryvonne, elle se plaît, se reconstruit et reçoit ses amis.

Pour rembourser ses dettes, Joséphine remonte sur scène. En 1974, pour ses 50 ans de carrière André Levasseur lui offre le Sporting Club de Monaco.

                          Emmanuel Macron a dit oui à la panthéonisation de Joséphine Baker. Photo DR.

Le spectacle du Bal de la Croix Rouge, qui est organisé pour la principauté de Monaco, permettra à Joséphine Baker de redevenir une star.

Cette revue sera montée au théâtre de Bobino à Paris et fut un triomphe ! Elle retraçait toute la carrière de l’artiste, les épisodes heureux et malheureux.

Le triomphe ne dure pas, Joséphine est épuisée. Après quelques représentations, elle est retrouvée inanimée dans l’appartement qu’elle occupait à Paris. Transportée d’urgence à la Salpêtrière, elle meurt le 12 avril 1975 des suites d’une hémorragie cérébrale à 5h30 du matin.

Ses funérailles ont lieu à la Madeleine le 15 avril 1975, elle sera inhumée à Monaco. La Princesse Grâce de Monaco organisera un caveau pour son inhumation le 2 octobre 1975.

En 1975, l’aîné des Bouillon a 21 ans ; certains des enfants décident de rejoindre leur père en Argentine, les autres restent à Paris et partagent un appartement avec la nièce de Jo Bouillon.
Aujourd’hui treize ans après le décès de Moïse, les enfants reviennent parfois aux Milandes avec toujours ce souvenir impérissable de leur mère.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Most Popular

Recent Comments

gisèle bienne on DSC_0976
error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :