écrit par Brigitte & JJ Rolland - © photos Brigitte Lachaud le 6 octobre 2020 0 Commentaire

Les gourmets de Cannes sous la houlette de Patrick Flet et Claude-Nicole Martinot et la ville, ont proposé au Marché Forville de Cannes ce 26 septembre 2020, un spectacle gratuit et inédit : un Opéra Bouffe !

Une fête authentique, comme des retrouvailles, après une longue absence qui ne leur avait pas permis de célébrer la 5ème édition de ” Cuisine Cannoise en Fête ” en avril dernier. Musique et gastronomie s’unissent pour offrir au public un moment de culture partagé.

Une pléiade de chefs,  Christian Sinicropi, chef exécutif 2**  “La Palme d’Or” de l’Hôtel Martinez, Président d’honneur, digne de son successeur  Christian Willer qui avait aussi décroché 2**, Jacques Chibois Chef propriétaire étoilé la Bastide Saint Antoine à Grasse, parrain de cette 5ème édition.

Les chefs Guillaume Arragon, chef du Bistrot Gourmand, Christophe Ferré, chef de l’Antidote et de Côté Jardin, les Toques Blanches Internationales, Bruno Laffargue, spécialiste reconnu pour ses macarons, et Les Disciples d’Escoffier,

ont préparé des recettes authentiquement cannoises à déguster pour quelques euros symboliques, accompagné des vins du bassin cannois, Domaine de l’Abbaye de Lérins, et la Provence Château Roubine “La Vie en Rose” en présence de Valérie Rousselle, propriétaire.

Trois chanteurs lyriques « Rencontres de l’Opéra » de Rosace Productions Arts, de renommée internationale, Nora Amsellem, soprane, Richard Alexandre Rittelmann, baryton, et le ténor, Avi Klemberg, ont interprétés des airs festifs à boire, à danser, et donner la réplique aux chefs.

Morceaux choisis : Trio du Grill (Pomme d Api de J.Offenbach), Trio du Jambon de Bayonne (Tromb al-ca-zar de J.Offenbach), Le Trio des Epinards de J.Offenbach, Trio des Crêpes de J.Offenbach, Air de Danilo (Veuve Joyeuse) de Franz Lehár, Duo ” Lippen Schweigen ” (Veuve Joyeuse) de Franz Léhár, Le chocolat de J.Offenbach, La Tarte de J.Offenbach, Trio du Champagne

(Vie Parisienne de J.Offenbach), Air de Hamlet d’Ambroise Thomas, Air d’Escamillo (Bizet), Brindisi della Traviata (Verdi), Bis la Griserie et « Feu Partout » final de la Vie Parisienne de J.Offenbach

Douceurs de Haricots coco aux Olives de la Bastide, émulsion de Cèpes sur un parcours Limoges-Cannes pour Jacques Chibois.

Christophe Ferré, restaurateur bien connu pour ses 2 établissements, l’Antidote et Côté Jardin : Tartare de Thon Rouge de Méditerranée, caviar d’Aubergines, Émulsion Bouratina.

Guillaume Arragon, label cannois ” Garantie Mer de Lérins “, Beignets de Fleur de Courgette, farcie à la Ricotta et Basilic

Bruno Laffargue spécialisé dans la production de macarons, MicMacMacaron. Les macarons cannois à la Coulée verte de la Siagne et Coulis de fruits.

 la Table des Disciples d’Escoffier, représenté par les chefs Nhut Nguyen, chef du Grain de Sel, et Daniel Haouidech


Tataki de Thon et sa salade croquante en vinaigrette yuzu ponzu (Nhut). Effiloché de blanc de volaille au fenouil frais et herbes aromatiques


Les Toques Blanches Internationales , avec deux délégués de la Côte d’Azur, Jean François Philippe et Jean Louis Rizzo. Marinade de Poulpes des Roches du Mourre Rouge Saint Honorat à la Liqueur des Moines


Verrine de Figues du pays et Mousse mascarpone à la Lavande.

Et une dernière table avec des ouvrages vendus à prix bradés, dont une partie des bénéfices sera reversée à l’Association cannoise ” J’avais Faim “.

 

 

 


Translate »
error: Contenu Protégé !!!
%d blogueurs aiment cette page :