écrit par Brigitte & JJ Rolland - © photos Brigitte Lachaud le 21 novembre 2019 0 Commentaire

Le Grimaldi Forum en Principauté de Monaco, a accueilli les membres de la Francophonie. (voir notre article)  https://sortiesmediapresse.com/la-francophonie-a-monaco-88-etats-reunis-pour-la-conference-ministerielle/ .

Durant deux jours, la 36e Conférence ministérielle de la Francophonie 2019 (CMF), sur le thème “ Réconcilier l’humanité et la planète : perspectives dans l’espace francophone à la veille des 50 ans de l’OIF “.

C’est une première à Monaco ce 30 et 31 octobre 2019. Cette session annuelle fait partie des trois instances consacrées par la Charte de la Francophonie, avec le Sommet et le conseil permanent de la Francophonie.

Pas moins de 88 Etats et gouvernements étaient présents, et ont préparé le 50e anniversaire de l’OIF, qui se déroulera à Tunis en 2020

Une thématique souhaitée par le Palais Princier de Monao.

Un projet de résolution relatif à la préservation des océans a été présenté avec le tourisme durable, en partenariat avec l’Institut de la Francophonie pour le Développement durable.

Organisé par la Principauté de Monaco et l’IFDD « Le tourisme durable et l’économie bleue : défis et opportunités pour les petits États insulaires en développement (PEID) ».

Avec Catherine Cano, Administratrice de l’OIF, Isabelle Rosabrunetto, Directeur Général du Département des Relations Extérieures et de la Coopération de la Principauté de Monaco, Guy Antognelli, Directeur du Tourisme et des Congrès de la Principauté de Monaco, et Jessica Sbaraglia 

Jean-Pierre Ndoutoum, Directeur de l’IFDD, a présenté l’initiative de la Francophonie sur le tourisme durable dans les PEID avec un livre électronique l’économie bleue.

Selon l’Organisation mondiale du tourisme (OMT), l’année 2018 a totalisé 1,4 milliard d’arrivées de touristes internationaux (+6 %).

Après deux jours d’échanges fructueux, la secrétaire générale de la Francophonie, Louise Mushikiwabo a clos la session en remerciant “le pays hôte ” et souligné que l’organisation était déjà investie dans la préparation du 18e Sommet de la Francophonie à Tunis prévu en novembre 2020.

La conférence s’est achevée avec la passation de la présidence entre l’Arménie et la Tunisie. Dans son discours, le nouveau président Sabri Bachtobji, ministre tunisien des Affaires Etrangères par intérim, a vivement remercié la Principauté pour l’excellente qualité de son accueil.

A la fin de la Conférence, l’Arménie, hôte du dernier Sommet de la Francophonie, a transmis la présidence de la Conférence ministérielle à la Tunisie.

Tunis, abritera le XVIIIe Sommet de la Francophonie les 12 et 13 décembre 2020 autour du thème :  “Connectivité dans la diversité : le numérique vecteur de développement et de solidarité dans l’espace francophone”.

L’OIF compte 88 États et gouvernements : 54 membres, 7 membres associés et 27 observateurs, 300 Millions de francophones dans le monde, 5e Langue mondiale, 132 Millions d’apprenants en français, 4e Langue sur Internet.


Translate »
error: Contenu Protégé !!!
%d blogueurs aiment cette page :