écrit par Brigitte & JJ Rolland - © photos Brigitte Lachaud le 25 juin 2020 0 Commentaire

Inauguration de la nouvelle Cour d’Honneur de la Mairie, avec une remise des prix symbolique de la langue monégasque, ce 24 juin 2020, avec S.A.S. le Prince  Souverain, le Maire Georges Marsan, entourés de plusieurs élus du Conseil Communal, ont inauguré la nouvelle Cour d’Honneur de la Mairie. 

En présence de Monseigneur Dominique-Marie David, Archevêque de Monaco, de Stéphane Valéri, Président du Conseil National, de Patrice Cellario, Conseiller de Gouvernement – Ministre de l’Intérieur, et d’Isabelle Bonnal, Directeur de l’Education Nationale, de la Jeunesse et des Sports (DENJS).

Après 8 mois de travaux interrompus durant le confinement, ce « lieu d’accueil, de rencontres et d’échanges (…) retrouve aujourd’hui un nouvel éclat », selon les mots de Georges Marsan dans son discours de bienvenue. Ce projet d’envergure, mené de main de maître par les Services Techniques Communaux sous l’impulsion de François Lallemand, Adjoint au Maire, a permis notamment la sécurisation de la Cour par un portail électrique et un système de vidéo-surveillance, ainsi que l’installation de bornes de recharge pour les véhicules électriques.

Par ailleurs, l’olivier au centre de la Cour, initialement planté en 1932 par le Comité des Traditions Locales d’alors et malheureusement atteint par une maladie, a été remplacé par un nouvel arbre de la même variété, choisi parmi les oliviers de l’ancien Parcours Vita, ” symbole de paix et d’attachement à notre Pays “, perpétuant ainsi ” le [souvenir du] travail de nos ancêtres dont la culture de ces arbres constituait la principale ressource “.


Le Maire a conclu son discours en remerciant chaleureusement l’ensemble des personnes et services ayant contribué au succès de ce projet, avant d’inviter S.A.S. le Prince Albert II à dévoiler la plaque commémorative.

La cérémonie s’est poursuivie par une remise de prix symbolique de la langue monégasque. En effet, en raison de la crise sanitaire liée au Coronavirus, le traditionnel CLoncours de Langue Monégasque a dû être annulé cette année, mais la Mairie, en accord avec la DENJS, a souhaité mettre à l’honneur douze élèves de Terminale achevant leur cursus en langue monégasque.

Dans son discours, Georges Marsan les a félicités pour leur motivation au cours de ces dix années d’apprentissage, « preuve de [leur] attachement à notre culture. »
Fruit de la collaboration entre la DENJS, le Comité National des Traditions Monégasques et la Mairie depuis 1981, le Concours de Langue Monégasque est devenu une véritable tradition. Celle-ci a su perdurer dans le temps grâce à l’implication de tous – professeurs, membres du jury et représentants du Comité National des Traditions Monégasques, passionnés par notre Langue et notre histoire, à qui le Maire a adressé ses plus sincères remerciements.

Enfin, Georges Marsan a souhaité avoir une pensée émue pour la Baronne Elizabeth-Ann de Massy récemment disparue, et rappeler son attachement indéfectible à la Principauté et à ses traditions.

 

(avec communiqué)


Translate »
error: Contenu Protégé !!!
%d blogueurs aiment cette page :