écrit par chris Lac le 12 décembre 2019 0 Commentaire

Le chef français féru de fleur d’oranger s’est inspiré des saveurs libanaises pour créer cette bûchette. Il a repris les codes de Noura pour une recette exclusive.

C’est autour de l’Orient que Christophe Michalak nous fait voyager à travers un croustillant praliné sésame et son biscuit d’amande sans farine de blé, accompagné de caramel dulcey et sa mousse panacotta fleur d’oranger et rose façon mouhalabié.  

En 1993, Christophe Michalak rejoint l’Hôtel Negresco (Cannes). Une expérience de deux ans avec Grégory Collet, chef pâtissier et champion de France du dessert à l’assiette. En prenant la place d’adjoint, il devient responsable du Chantecler, la table gastronomique du lieu, alors auréolée de deux étoiles au Guide Rouge. Il découvre aussi l’univers des concours artistiques. En 1995, il arrive chez Fauchon (Paris), en tant que responsable des décors sous la houlette de Pierre Hermé.

Deux ans plus tard, il ouvre aux côtés de Grégory Collet une pâtisserie haut de gamme française à Kobé (Japon). Cette expérience lui permet de décrocher sa première place de chef, il se retrouve à la tête d’une équipe de 35 personnes. En 1998, il rejoint son autre mentor, le temps d’une mission de conseil et de mise en place d’une carte de desserts Pierre Hermé chez David Bouley, restaurant incontournable à Manhattan (New-York – USA).

 

 Pâtisserie individuelle, vendue à 9.50€ Disponible jusqu’au 5 Janvier, sur www.noura.com ou à emporter dans les boutiques traiteur :


Translate »
error: Contenu Protégé !!!
%d blogueurs aiment cette page :