écrit par Brigitte & JJ Rolland - © photos Brigitte Lachaud le 13 septembre 2016 0 Commentaire

Sous le Haut Patronage de SAS le Prince Albert II de Monaco, le Festival International du Film sur le Handicap, propose une sélection de 130 films en compétition, courts et longs métrages, répartis en huit sélections : fiction, documentaires, clips musicaux et publicitaires, animation, jeunesse, 3ème ange (étranges, inclassables).

fifh-2016-top

Les films présentés sont faits avec des gens handicapés et aussi parfois par des gens handicapés. De nombreuses personnalités du monde de l’art et de la culture soutiennent cette première édition, à commencer par Jean-Claude Carrière, le Parrain d’honneur du FIFH 2016 ainsi que le romancier et académicien Erik Orsenna, les comédiens Pierre-Loup Rajot, Pascal Duquenne, les réalisateurs, producteurs et scénaristes : Nicolas Vannier, Charles Nemes, ou encore Louise Depardieu, Jean-Louis Langlois, le pianiste Nicholas Mc Carthy

affiche

Créé à l’initiative de Katia Martin-Maresco, directrice du FIFH, de Philippe Caza, auteur de BD, directeur artistique du FIFH, membre du comité de sélection, de Tristan Incorvaia, Damien Jouteux et de Marie-Hélène Delon, administratrice, cet événement culturel d’envergure a pour but de réunir les femmes et les hommes participant à la promotion d’une différence créative, talentueuse, émotionnelle et citoyenne.

Au total une sélection de 130 films, courts & longs métrages, en compétition répartis en huit sélections : Fictions, documentaires, Clips musicaux & publicitaires, Animation, Jeunesse, 3ème ange (étranges, inclassables).
Parmi les films en compétition, le public pourra découvrir des longs métrages de fiction comme « Po » de John Asher (USA) l’histoire poignante et poétique d’un père célibataire et de son fils autiste, un road movie argentin de Mario Perdernera « Pies en la tierra », l’histoire d’amour « Alma » de Diego Rougier (Chili), mais aussi, des documentaires comme « Gabor » de Sebastian Alfie (Bolivie/Espagne), l’histoire d’un ancien cameraman qui a perdu la vue, engagé par Sebas pour tourner un documentaire en Bolivie, ou « Guillaume au pays des Merveilles » de Pierre-Louis Levacher (France) qui raconte le « kidnapping » de Guillaume par sa famille pour ses 50 ans∑..

Plusieurs pays à sont à l’honneur dans le cadre d’une carte blanche parmi lesquels trois seront représentés : Brésil, Italie, Russie …

 

Festival International du Film sur le Handicap
Du 16 au 21 septembre 2016
Villa White House
127 Av du Maréchal Juin
06400 Cannes
 

Translate »
error: Contenu Protégé !!!