écrit par Brigitte & JJ Rolland - © photos Brigitte Lachaud le 30 mars 2013 0 Commentaire

Le principe de changement d’heure est appliqué dans plus de 70 pays de par le monde. Il consiste à ajuster l’heure locale officielle dans le but de profiter des heures d’ensoleillement supplémentaires du printemps, jusqu’au milieu de l’automne.

À 2h du matin, heure légale, il vous faudra ajouter une heure à vos montres : d’un tour d’aiguilles, il sera 3h. Vous ferez ainsi un bond dans le temps et perdrez donc une heure de sommeil ou d’autre chose.

Son principe est fort simple : lors du passage à l’heure d’hiver, on recule l’heure de soixante minutes et ce, exactement à 3 heures du matin alors que contrairement, pour le passage à l’heure d’été, on avance l’heure de soixante minutes à compter de 2 heures du matin. Le premier nous permet alors de gagner une heure et le second, d’en perdre une, mais aussi, de pouvoir profiter des heures d’ensoleillement plus longues, qui s’étendent souvent jusqu’en soirée.

changement-heure-1.jpg

C’est d’abord en 1784 que Benjamin Franklin, physicien, écrivain et diplomate américain, souligne l’idée de décaler les heures aux changements de saisons, dans le but d’économiser de l’énergie. Mais personne ne donna suite à l’idée jusqu’à ce qu’elle fut relancée en 1907 par un inventeur et entrepreneur britannique du nom de William Willet. Dans le cadre d’une campagne sur l’économie d’énergie, il publie une brochure appelée « Waste of Daylight » (Gaspillage de la lumière du jour) dans laquelle le processus est expliqué.

L’Allemagne fut le premier pays à participer à cette nouvelle mesure et peu de temps plus tard, ce fut au tour de l’Angleterre en 1916. La France, pour sa part, leur emboîta le pas la même année, sous l’initiative du député des Basses-Alpes, André Honnorat. Cependant, le changement d’heure fut annulé en 1945, suite à l’Occupation allemande.

La zone d’occupation avait été sous heure allemande pendant longtemps et une certaine confusion s’était installée sur le pays. On réinstaure enfin le changement d’heure en 1975, à des fins économiques. Un rapport d’information intitulé « Faut-il en finir avec l’heure d’été ? » fut publié en France en 1996. Ce dernier avait pour but de remettre en cause la pertinence du changement d’heure sur la France, mais finira par tomber dans l’oubli. La preuve, les pays de l’Union européenne décidèrent en 1998 d’harmoniser leurs dates de changement d’heure, question de favoriser l’économie et les échanges.

Bien que plus de 70 pays y participent, plusieurs autres n’ont pas recours à cette mesure de par le monde.

On explique ce fait, bien entendu, par l’ensoleillement quasi permanent dont certains pays au sud bénéficient, ne nécessitant pas de mesures spécifiques. 


Translate »
error: Contenu Protégé !!!