écrit par Brigitte & JJ Rolland - © photos Brigitte Lachaud le 13 janvier 2012 0 Commentaire

L’épiphanie a lieu le 6 janvier, mais on la fête le 1er dimanche de janvier en tirant les rois.

Pour les Chrétiens, cette fête symbolise les trois rois mages  Melchior, Balthazar et Gaspard venus célébrer la naissance de Jésus.

 

 

 

Ces femmes et ces hommes de talent et de passion sont les symboles de ce fameux art de vivre à la française.

Les boulangeries sont également des lieux de vie, d’échanges et de rencontres au cœur de nos quartiers et de nos villages.

 

 

 

 

A l’échelle nationale, c’est plus de 10 millions de clients par jour qui figurent parmi les commerces de détail avec plus de 33 000 boulangeries dont le chiffre d’affaires annuel atteint plus de 7 milliards d’euros.

Eric Ciotti, député, président du Conseil général des Alpes-Maritimes, recevait une délégation d’artisans boulangers-pâtissiers des Alpes-Maritimes, pour fêter l’Epiphanie et partager la galette des Rois avec Claude Batel, président et tous les membres du syndicat des Maîtres Boulangers et Pâtissiers.

Alain Frère - Claude Batel - Eric CiottiLe Conseil général est aux côtés de la Chambre des Métiers, du Comité régional du tourisme et la Chambre d’agriculture des Alpes-Maritimes, du programme européen « Art et Délices de la Riviera ».

On partage une pâtisserie dans laquelle on dissimule une fève.Dans certaines régions, c’est une galette ronde et dorée fourrée à la frangipane (crème d’amande), qui symbolise le soleil et les journées plus claires, tandis que dans le Sud, c’est une brioche garnie de fruits confits en forme de couronne (celle des rois).

 

 

 


Translate »
error: Contenu Protégé !!!