écrit par Brigitte & JJ Rolland - © photos Brigitte Lachaud le 24 juin 2019 0 Commentaire

Au large de Cannes, l’Ile Sainte-Marguerite, la plus grande des quatre îles de Lérins. Le Musée de la Mer,  au Fort Royal, musée d’archéologie sous-marine et terrestre.

Une forêt domaniale de 152 hectares, où l’on peut voir le Fort Royal, le cimetière musulman, l’observatoire, la Batterie de la Convention, le four à boulets… 

et l’exposition consacrée au célèbre “L’Homme au Masque de Fer, Un Secret d’Etat“, personnage emblématique et mystérieux, où le vernissage avait lieu ce 15 juin 2019, en présence de Thomas  de Pariente, adjoint délégué à la Culture de la mairie de Cannes, représentant le maire David Lisnard,  devant plus de quatre cent personnes dont la nouvelle sous-préfète, le Conseil municipal et nombreuses personnalités.

Il fut incarcéré durant onze ans sur l’île Sainte-Marguerite (1687-1698), dans une prison spécialement construite pour le garder au secret. Destinée à un large public, l’exposition tentera d’approcher l’homme derrière le masque, la réalité derrière la légende…

L’exposition fera le point sur les hypothèses actuelles concernant l’identité véritable du prisonnier masqué. En s’appuyant sur les sources historiques, elle retrace le cheminement du Masque de fer depuis son premier lieu de détention (le donjon de Pignerol) jusqu’au cimetière parisien, où il fut enseveli en 1703.

Enfin, l’exposition offrira aux visiteurs une incursion dans la vie quotidienne du Fort Royal de Sainte-Marguerite, devenu prison d’État sous Louis XIV.

C’est un mystère. Un mythe. Et un grand secret d’État. Qui était l’homme au masque de fer? Qui a été emprisonné en 1669 et retenu captif pendant 34 ans, jusqu’à sa mort en 1703 sans que personne ne connaisse ni son nom ni le motif de son incarcération?

Ce mystère de l’histoire française a fait l’objet de nombreuses théories. Alexandre Dumas, Victor Hugo, Voltaire ont par exemple enquêté sur cette identité.

Le musée de la mer, sur l’île Sainte-Marguerite, propose aux visiteurs de prendre connaissance des éléments de l’enquête et de se faire une idée. Quel lieu plus légitime que celui où, justement, se trouve l’une des cellules (occupée durant 11 années) de ce prisonnier?

Le 30 avril 1687, il arrive sur l’île sous la bonne garde de son geôlier, M. le Marquis de Saint-Mars
Son identité demeure toujours mystérieuse. 

Etait-il le frère jumeau de Louis XIV, le fils adultérin d’Anne d’Autriche, épouse de Louis XIII, et du duc de Buckingham, 
ou de la même Anne d’Autriche et du Cardinal Mazarin ?

“Le masque de fer, secret d’État”, sera en place jusqu’au 27 octobre au fort. Entrée: 3 euros et 6 euros. Navette maritime pour se rendre sur l’île: 15 euros.

Deux espaces pour cette exposition: l’un plutôt didactique, à l’étage. L’autre, destiné à vous plonger dans l’atmosphère du masque de fer, au rez-de-chaussée, dans ses appartements.

En arrivant au premier étage, vous trouverez dans la petite pièce à droite, tout ce que raconte le mythe du masque de fer. Le film, sorti en 1998, avec Leonardo DiCaprio, les romans, les affiches, les dossiers-scénario, dossier de presse, etc.


Translate »
error: Contenu Protégé !!!