Cela sera le premier hôtel 5 ***** du quartier du Vieux Nice situé dans un site exceptionnel. Le chantier devrait démarrer dès cet été.

Le projet, né il y a près de sept ans, a officiellement vu le jour le 8 mars dernier, avec la signature entre la ville et la société Perseus du bail à construction de l’ancien Couvent de la Visitation. Le lieu est composé de 7 500 m2 de bâtiments qui sont aujourd’hui à l’abandon. Il s’agira d’un établissement de grand luxe. Les riverains du Vieux Nice qui étaient vent debout contre ce projet « pharaonique et destructeur du patrimoine », ont perdu leur combat devant la justice. Le permis, accordé par la mairie en 2016, est définitivement acté. Le nouveau complexe conçu par deux cabinets d’architecture, Studio Méditerranée Architectes D et P Architecture, devrait compter 76 chambres.

« Le couvent de la Visitation est un site sans affectation depuis longtemps. Il présente des désordres qui mettraient en cause sa pérennité. Ce projet permettra, outre la dynamisation du site, la préservation d’un bâtiment d’exception », justifie la municipalité qui consent un bail de 90 ans à la société Perseus capital partners avec un montant « progressif » de redevance.

Les coûts devraient osciller autour de 36 millions d’euros. Le chantier prévoit également la construction de cafés, de restaurants et de bars, mais aussi une piscine, au sein des thermes romains et un centre culturel. La boulangerie, jadis tenue par les moniales au 18ème siècle, sera également restaurée. Pour la municipalité de Nice, le nouvel hôtel de luxe permettra de respecter l’histoire des Clarisses et des Visitandines, et plus généralement de celle du Vieux-Nice, tout en étoffant la vie du quartier. Inscrits à l’inventaire des Monuments historiques, les bâtiments existants devraient être réhabilités à l’identique, à l’aide de matériaux locaux. Ouverture prévue fin 2023.