écrit par Brigitte & JJ Rolland - © photos Brigitte Lachaud le 29 décembre 2020 0 Commentaire

Dernier monument de la couture, le célèbre couturier visionnaire et styliste, dont les créations futuristes ont bousculé les années 1960, Pierre Cardin est décédé dans la matinée de ce mardi 29 décembre 2020 à l’hôpital américain de Neuilly dans l’ouest de Paris, à l’âge de 98 ans.

Charles Platiau / Reuters –  Pierre Cardin posant lors de la présentation d’une collection en février 2020.

Sa mort a été annoncée par sa famille et par l’Académie des Beaux Arts. “Italien de naissance, il n’a jamais oublié ses origines tout en portant à la France un amour inconditionnel“, écrit sa famille. Il s’était tourné vers l’Asie où il jouissait d’une grande notoriété, et s’était rendu dès 1957 au Japon, alors en pleine reconstruction, et avait organisé des défilés en Chine dès 1979.

Deux pièces de l’exposition consacrée à Pierre Cardin au Brooklyn Museum en 2019. – AFP / Timothy A. Clary

Suprême consécration, il est enfin le premier couturier à entrer à l’Académie des beaux-arts, faisant reconnaître la mode comme un art à part entière. En atteste aujourd’hui son épée d’académicien qu’il a lui-même créée et sur laquelle sont gravés les symboles de sa réussite”, conclut-elle.

En juillet 2019, Le Brooklyn Museum de New York consacre à Pierre Cardin sa première grande rétrospective depuis trente ans. L’exposition, baptisée Pierre Cardin: Future Fashion, a ainsi permis de redorer l’image d’un couturier souvent critiqué.

 


error: Contenu Protégé !!!
%d blogueurs aiment cette page :